Ne Pleurez pas de l'avoir perdu  Mais rejouissons nous de l'avoir connu

                                                                

 

                                                           

 

 

....Il me faut cependant  Continuer ma route  Pour ceux que je chéris
Et ceux qui m'aiment aussi.
Cet oiseau qui me frôle  Est un peu ta présence Il m'aide à regarder
Ce qui m'émeut encore.  Je voudrais tant que tu viennes m'aider  A mieux aimer toujours  Tous ceux qui me sont chers!
J'ai peur de délaisser  Ces cœurs tournés vers moi, Peur de tout sacrifier
En souvenir de Toi .  Oui je dois sans relâche
Oublier ce chagrin     Réapprendre à sourire...

 

 

Petite colombe si tu passe par Moulinet n'oublie pas de chanter dans le jardin  ou reposent tous ceux que nous avons aimés   nos Parents  nos enfants ,nos amis  , ta plus belle  des   chansons.................

A notre Doudou ainsi qu'a Isabelle, Nono,Gerard,Ema, Pierre,Magali,Jean jean,,Georges,Francis, Charlie,Cathy ,Germain,Joseph, louis  ,zef , Adolphe ,Madeleine , Gé,(gerard), Joelle, René, Raymond,Armande ,Charles,Jacques,Adolphe,Alfred ,Titain,Olivier,Arthur

ainsi qu'a tous les anciens Moulinois morts en 39-45 pour sauver leur village

 

 

 

j'ai certainement oublié des noms et je m'en excuse prevenez moi et je rajouterai les noms oubliés   merci

molineto@orange.fr

 

 

 

la  mort n'est rien, je suis simplement dans la pièce à côté Je suis moi, vous êtes vous

Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait

Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble

N'employez pas un ton différent Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été

Je ne suis pas loin, Juste de l'autre côté du chemin

                                  Canon Henry Scott